Un an sans te voir... 

Lettres de Poilus

C’était avant que le téléphone devienne un objet ordinaire. Ces lettres souvent écrites du fond d’un enfer boueux étaient l’unique moyen de maintenir le lien avec les êtres aimés durant des mois, des années. La lettre était précieuse, celle qu’on recevait, qu’on portait sur son coeur, que l’on relisait jusqu’à l’arrivée de la prochaine. Et celle que l’on écrivait dès que le temps le permettait, celle qui faisait passer le temps, et oublier le temps. On y disait tout, ou presque ; les mots étaient choisis, soigneusement orthographiés la plupart du temps...

 

Mise en scène et jeu : Roselyne Sarazin , Hervé Fremeau

A partir de 15 ans

• D'après des correspondances de poilus

• Lecture théatralisée, musique et chants d'époque

• Ce spectacle peut s'adapter à différents lieux : dans de petites salles, appartements, salles de classe....

•Oeuvrant pour le devoir de mémoire et de commémoration, la troupe propose, pour les établissements scolaires, un entretien avec les deux artistes sur la Première Guerre Mondiale.

La compagnie apporte son propre matériel.

 

Durée du spectacle : 1 h 05

Espace scénique minimum : 4 x 3 m

21686920_472491626469228_846672672653802
21765455_472491539802570_287549451256764
21617914_472491589802565_495191877613659
21761808_472491529802571_813765712661934